Vous êtes ici: Home > Actualité

Les dernières News

Radio : crèches

Quelle vision pour les crèches ? Émission "En ligne directe" sur la Radio Suisse Romande.

Mercredi 22 janvier 2014.

Plus d'enfants confiés à un adulte et moins d'éducateurs diplômés équivaut à davantage de places en crèches.
Genève doit prochainement voter sur ce calcul. Est-il sans danger?
Peut-on assouplir la réglementation sans sacrifier la qualité?

Invités:
Philippe Stéphan, pédopsychiatre à l'Hôpital de l'enfance à Lausanne,
Eric Jaffrain, Consultant et Professeur en Marketing non marchand.

Pour écouter l'émission :
http://www.rts.ch/la-1ere/programmes/en-ligne-directe/5529438-creches-peut-on-assouplir-la-reglementation-sans-sacrifier-la-qualite.html

Plus d'infos
27.01.2014 17h24

Sponsoring et tabac

28.10.2013: Faut-il mieux réguler le sponsoring de l'industrie du tabac ? Interview d'Eric Jaffrain à la Radio Télevision Suisse.

Extraits de l'émission "En ligne Directe" du 28 octobre 2013 (RTS - la 1ère).

Journaliste : « Eric Jaffrain, Pro Senectute qui accepte de l'argent de l'industrie du tabac, est-ce choquant ? »

EJ : « Oui, c'est incongru et choquant. Alors que toutes les ONG ont, jusqu'à présent basé leur effort sur des valeurs humaines, là, on est en face d'une industrie qui finance, avec une activité contraire à l'ethique et de la morale en général, un acteur du monde caritatif.
D'un côté, nous avons des associations, des oeuvres caritatives et humanitaires, et de l'autre, des industriels dont le but premier est de faire du profit. Avec la tendance actuelle, vers toujours plus de responsabilité sociale des entreprises demandées par le grand public, les oeuvres humanitaires qui ont besoin d'argent se tournent vers des industries qui ont à coeur de « redorer leur image » par du sponsoring social. 
Même s'il y a des différences entre sponsoring et mécénat, je rejoins les personnes qui ont dénoncé sur les réseaux sociaux la démarche de cette industrie du tabac comme étant hypocrite. La démarche même de cette industrie est du greenwashing, c'est très clair, il s'agit de redorer son image.

Journaliste : « mais ce n'est pas illégal... »

EJ : « Il y a beaucoup de choses qui ne sont pas illégales, comme de rouler en voiture et de polluer tout le monde, et là, on finance aussi des industries du pétrole. Ce qu'il faut savoir, c'est qu'on ne peut pas vendre son âme au diable... Il y a une responsabilité sociale dans le monde associatif et humanitaire, cela a toujours été aux fondements même de leurs activités. On parle de « l'énergie au grand coeur » de leurs dirigeants, qui disaient : « on a une cause à défendre, on a des gens qui polluent à la fois la planète et l'univers social ». On ne peut donc pas accepter, on ne peut pas marier deux entités qui ont des vocations totalement opposées.
Plus largement, on peut se poser la question de savoir pourquoi les industriels veulent maintenant financer le monde humanitaire ? Il me semble que c'est une blague : il y a une dizaine d'année, le partenariat entreprise-secteur humanitaire était très difficile. Pourquoi ? Parce que le monde industriel à une démarche « parapluie », c'est-à-dire que lorsqu'il sponsorise quelqu'un, il va prendre une telle ampleur qu'il va complètement cacher l'image du monde associatif.
Aujourd'hui, les entreprises sont à un tel point de concurrence par rapport à leur positionnement et le secteur caritatif, lui, a vu ses besoins financiers augmenter. La tentation pour des derniers est donc grande d'accepter de l'argent de la part des entreprises, qui, elles, ont besoin de donner pour redorer leur image. Les ONG doivent revenir à leur vocation première, à savoir de « changer le monde », d'offrir un nouveau paradygme de fonctionnement de la société actuellement dirigée par le totalitarisme économique. Et là, accepter de l'argent d'entreprises qui n'ont pas du tout le même but qu'elles est dérangeant.

Journaliste : « N'êtes-vous pas dans un modèle de société trop moralisatrice, qui s'offusque de tout ? »

EJ : « Non, et je suis d'ailleurs contre le fait qu'on légifère pour tout : interdire ne sert pas à grand-chose. Ce qu'il faut, c'est changer le coeur des gens. D'ailleurs, on le voit, la réaction du public face à ce sponsoring indique qu'il n'est de loin pas favorable, il faut tenir compte de cela. Aujourd'hui, l'avis du public a une force impressionnante pour refuser et réfuter ce genre de sponsoring, et cela peut avoir des conséquences très néfastes pour l'association qui en bénéficie, pour son image et sa pérennité.

31.10.2013 16h17

Conférence - débat

La guérison de l'économie (et de votre entreprise). Vendredi 1er novembre 2013, 19h30-21h30, Fraternité chrétienne, Porrentruy (CH

L'entreprise est en berne: les objectifs commerciaux non-atteints, les employés sous pression de la performance, la fidélisation client devient difficile ou coûte trop cher, baisse du profit et de la marge... Quelle solution envisager ?

Crise financière, économique, crise des valeurs ou spirituelle ? La liste s'allonge avec la crise écologique et la crise d'identité. Le ressort est cassé. La confiance n'est plus. Comment s'en sortir ?

Eric Jaffrain présentera 12 clés d'un autre marketing. Elles ont été mise en pratique avec succès par des décideurs des secteurs économique, politique et social.
Plus d'infos
08.10.2013 09h58

Donner aux ONG ?

Avez-vous toujours confiance en l'aide humanitaire ? Ecoutez l'interview du 25 septembre 2013 accordée par Eric Jaffrain à la RSR.

Alors que les ONG parviennent très souvent à collaborer sur le terrain, au niveau de la collecte de fonds, c'est « chacun pour soi ». Cela pose problème et remet sur le tapis la question de la confiance et de l'efficacité d'une ONG sur le terrain. Le donateur a besoin de savoir que son don fait une différence....L'ONG doit rester fidèle à sa mission, si elle devient une machine d'urgence, ou une machine à collecter des dons, il y a un problème.
Plus d'infos
01.10.2013 09h21

CONFERENCE

Le Fundraiseur est-il porteur de valeurs, et doit-il avoir des limites éthiques ?

17 septembre 2013, 17h à Lausanne,
Groupe d'échange Swissfundraising.

Les acteurs du caritatif se sont professionnalisés intensément depuis les années 90, tant sur le terrain, que dans la gestion financière et bien-sûr dans les techniques de Fundraising. Ce professionnalisme entraine, et a déjà amené, certains à s'éloigner des valeurs comme de l'éthique à l'exemple du monde économique. Est-ce une erreur ? Doit-on avoir des limites ? Y a-t-il des pratiques à exclure ? Autant de questions que notre qu'Eric Jaffrain abordera sous la forme d'un exposé – débat.

Inscriptions: http://www.swissfundraising.org/fr/52/Events.htm
Plus d'infos
05.09.2013 14h07

LIVRE TEMOIGNAGE

"Je ne suis pas malade, juste vulnérable un moment". Correspondances et états d'âme. Un livre témoignage Éric Jaffrain

Votre texte ici!

Ce livre-journal retrace une année de combat contre le cancer.

La vérité restituée est celle d'un homme qui évoque sa fragilité, ses questions et son cheminement intérieur, mais surtout le geste courageux qui va lui permettre de gagner son combat : dès l'annonce de sa maladie, il demande un soutien moral et priant à une trentaine de proches, avec lesquels il va entreprendre une correspondance fidèle et fournie. Avec le temps, ces trente vont devenir soixante, cent et plus encore.

Vous avez peut-être déjà entendu Éric Jaffrain, sur les ondes ou depuis un banc d'université, parler du don, du don de soi ou de confiance en l'autre: sachez qu'il a vécu ce message de l'intérieur tout au long de son épreuve et qu'il nous en confirme sa pertinence aujourd'hui. Ses théories sur le marketing non-marchand, l'auteur les a testées dans le domaine de la santé et sur sa propre personne : voilà le mérite et l'originalité de ce récit de guérison, lequel fait, par ailleurs, une large part à la convalescence de l'auteur.

Merci à Éric Jaffrain de nous partager cette aventure palpitante qui fait de ce livre-journal un récit didactique, une confession touchante, une réflexion nécessaire et un témoignage vivant.
Joël Reymond et Eric Lemaitre

PREFACES DE :
Michel Pétermann (Dir du centre de soins palliatifs de RiveNeuve), Joëlle Saute (infirmière), Jean-Luc Trachsel (Chef d'entreprise).

Au prix de :
CHF 15.- ou 12,50 €
Plus frais de port

Vous pouvez le commander par Email à l'association La Restaurée : larestauree@bluewin.ch

Disponible aussi à :
La FNAC
Librairie Payot
RDF éditions
Gospel diffusion
Editions Vie & Santé

Plus d'infos
31.07.2013 15h27

FORMATION & CONFERENCE

6 - 7 novembre 2013 (Fribourg) "Le Marketing non-marchand" 17 ou 18 novembre (Lyon) "La Guérison de l'économie"

Parmi mes nombreuses formations et/ou conférences, celles-ci sont ouvertes au public.

FORMATION:
LE MARKETING NON-MARCHAND
Les 6 et 7 novembre
Université de Fribourg (Suisse)

Ces deux jours vous permettront de :

- Comprendre la différence entre le marketing dit classique et le marketing non-marchand
- Comprendre les enjeux d'une nouvelle forme de marché dit holistique
- Mettre en pratique le concept au moyen d'études de cas
- Comprendre les enjeux socioéconomiques du marketing non-marchand
- Saisir les clés d'une autre performance économique

Deux jours de cours dans le cadre du CAS - Gestion durable.

Infos + : http://www.heg-fr.ch/fr/cas/gestion_durable/cours

Plus d'infos
02.07.2013 09h37

CONFERENCE

17 novembre 2013 Lyon (FR) Dans le cadre du Salon National"Beauté sélection"

Thème :
La guérison de l'économie, ou comment développer une entreprise par le marketing du don ?

En collaboration avec l'entreprise de cosmétiques Terre de Couleur.

Info + : http://www.beauteselection.com/visiter-bs-lyon.php?Item=bsQJD05042013112428&lg=FR

Plus d'infos
02.07.2013 09h29

Surconsommation

Comment éviter la surconsommation à Noël: offrir au lieu d'acheter, pour donner du sens!

Extraits de l'émission « On en parle » du 17.12.2012 de la Radio Suisse Romande. Interview d'Eric Jaffrain par Anouk Merz, au sujet de la surconsommation qui a lieu pendant les fêtes de fin d'année.

Plus d'infos
03.01.2013 14h36

Coup de pub ?

Émission TV suisse: L'armée du Salut à l'Eurovision : un bon coup de « Public Relation » ?

Extrait de l'interview d'Eric Jaffrain par Aline Bachofner dans l'émission de la télévision Suisse « Faut pas croire » du 8 décembre 2012.


Plus d'infos
18.12.2012 17h23

Autres nouvelles >>>

Flux RSSRSS

News.png
Eric Jaffrain - rue du Château - CH-1063 Chapelle-sur-Moudon - info@marketing-non-marchand.ch
Créons du lien! Avec des noeuds qui rapprochent. Let's create relationships! Noeud